Business plan – Vue d’ensemble, importance, caractéristiques principales

Photo of author

By beta

Un document de synthèse qui explique comment et pourquoi une nouvelle entreprise est créée

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Un business plan est un document récapitulatif qui explique comment et pourquoi une nouvelle entreprise est créée. Les nouvelles entreprises doivent préparer des documents écrits formels qui décrivent leurs objectifs à long terme et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs. Le business plan souligne les stratégies à adopter pour atteindre les objectifs de l’organisation, identifie les problèmes potentiels et élabore des solutions personnalisées pour y remédier.

En outre, les investisseurs potentiels examinent les plans d’entreprise pour évaluer l’exposition au risque d’un projet entrepreneurial particulier. Les start-ups qui tentent d’attirer des employés et des investisseurs utilisent les plans d’affaires pour consolider leurs affirmations concernant la rentabilité potentielle d’une idée commerciale particulière. Les entreprises existantes peuvent utiliser des plans d’entreprise pour traiter avec leurs fournisseurs ou se gérer plus efficacement.

Résumé

  • Un business plan est un document récapitulatif qui explique comment et pourquoi une nouvelle entreprise est créée.
  • Les nouvelles entreprises doivent préparer des documents écrits formels qui décrivent leurs objectifs à long terme et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs.
  • Les entreprises existantes peuvent utiliser des plans d’entreprise pour traiter avec leurs fournisseurs ou se gérer plus efficacement.

Pourquoi utiliser un business plan ?

En raison des avantages suivants d’un business plan bien documenté et complet, il est fortement recommandé d’en préparer un, mais ce n’est pas une obligation.

1. La faisabilité

Les entrepreneurs utilisent un business plan pour comprendre la faisabilité d’une idée particulière. Il est important de contextualiser la valeur du produit ou du service proposé sur le marché actuel avant d’engager des ressources telles que du temps et de l’argent. Il permet d’élargir la vision autrement limitée d’un innovateur passionné devenu entrepreneur.

2. Dispositif de focalisation

La formulation d’un plan d’action concret permet d’organiser la conduite des affaires et de réduire la possibilité de pertes dues à des risques non calculés. Les plans d’entreprise servent d’outils de référence pour la direction et les employés, car ils renforcent le flux de communication, l’autorité et la répartition des tâches.

3. Prévoyance

Le processus d’élaboration d’un business plan génère souvent des résultats inattendus mais souhaités. Il fonctionne sur le principe de la prévoyance, car il aide à prendre conscience des obstacles et des défis futurs qui ne sont pas explicites. Il permet également de mettre en avant diverses perspectives, ce qui aboutit finalement à un plan d’action plus complet pour l’avenir.

4. Collecte de capitaux

Un business plan est un moyen efficace de communiquer avec des investisseurs potentiels. Le niveau d’expertise et le temps consacrés à la préparation d’un business plan confèrent également une crédibilité professionnelle aux entrepreneurs. Il analyse et prédit les chances de succès de l’investisseur et aide à lever des capitaux.

Caractéristiques d’un bon plan d’entreprise

1. Résumé analytique

Le résumé fonctionne comme un guide de lecture, car il met en évidence les aspects clés du plan et structure le document. Il doit décrire la propriété et l’historique de la création de l’organisation. Il s’agit d’un résumé de l’ensemble du plan, qui décrit la mission de l’organisation et présente une vision optimiste du produit, du service ou du concept.

2. Description de l’entreprise

Cette section présente la mission et la vision d’une organisation. Les descriptions d’entreprise fournissent le concept de la place de l’entreprise sur le marché et de ses avantages pour les futurs clients. Elle doit inclure des étapes clés, des tâches et des hypothèses, communément appelées “MAT”. Les grandes idées sont redondantes si elles ne sont pas suivies de détails précis. Les questions fondamentales auxquelles il faut répondre sont les suivantes :

  • Qui êtes-vous ?
  • Quel est le produit ou le service et quelles sont ses caractéristiques distinctives ?
  • Où se situe l’opportunité ?
  • Quand commencerez-vous à mettre en œuvre votre plan et à escompter des flux de trésorerie ou des bénéfices ?
  • Pourquoi les clients devraient-ils choisir votre entreprise ?
  • Comment envisagez-vous de gérer l’entreprise en termes de structure et de conformité réglementaire ?

3. Stratégies de marché

La section consacrée aux stratégies de marché présente le groupe de consommateurs cible et les stratégies nécessaires pour l’atteindre. Elle nécessite une analyse méticuleuse de tous les aspects du marché, tels que la démographie, les normes culturelles, les normes environnementales, la disponibilité des ressources, les prix, les canaux de distribution, etc.

4. Analyse concurrentielle

L’analyse de la concurrence vise à comprendre les barrières à l’entrée auxquelles l’entreprise pourrait être confrontée du fait de la présence d’autres entreprises dans le même secteur ou dans des secteurs complémentaires. Les forces des entreprises existantes pourraient être intégrées dans la stratégie de l’entreprise et les faiblesses des cycles de développement de produits existants pourraient être exploitées pour obtenir un avantage distinct.

5. Plan de conception et de développement

Il décrit les détails techniques du produit et son cycle de développement dans le domaine de la production. Dans la sphère de la circulation, il se concentre sur le marketing et le budget global nécessaire pour atteindre les objectifs de l’organisation.

6. Plan d’exploitation et de gestion

Le plan d’exploitation et de gestion décrit le cycle des fonctions de l’entreprise nécessaires à sa survie et à sa croissance. Il comprend des fonctions de gestion telles que la répartition des tâches, la hiérarchie, le recrutement des employés, et des fonctions opérationnelles telles que la logistique de la chaîne de valeur, la distribution et d’autres exigences en matière d’investissement et de dépenses. Les antécédents des dirigeants doivent également être brièvement décrits.

7. Facteurs financiers

La partie financière doit comprendre le bilan de l’entreprise et les projections de flux de trésorerie. Les données financières sont impératives pour crédibiliser toute affirmation ou revendication concernant la rentabilité future de l’entreprise. L’objectif est de donner une idée précise de la valeur de l’entreprise et de sa capacité à supporter les coûts opérationnels et à réaliser des bénéfices.

Erreurs courantes à éviter lors de la rédaction d’un plan d’affaires

  • Le plan ne doit pas commencer par souligner la supériorité de son produit ou de son service, mais plutôt par l’identification d’un véritable problème auquel le consommateur est confronté. Le plan doit ensuite être présenté comme un moyen de combler le fossé entre les attentes des consommateurs et les offres de l’industrie.
  • L’expertise d’une équipe ne s’exprime pas par la liste de ses diplômes et de ses emplois, mais en soulignant que l’expérience de l’équipe est la mieux adaptée à un secteur d’activité ou à un produit particulier. Souvent, les équipes dont les membres ont échoué dans une entreprise antérieure parviennent à attirer des capitaux.
  • L’erreur la plus fréquente est d’offrir une vision excessivement optimiste de l’opportunité. Il n’y a pas de marché sans concurrence ni d’entreprise sans un certain degré de risque, et un business plan doit présenter la vérité objective avec sincérité.