production sur stock

Make to Stock (MTS) ou production sur stock – Vue d’ensemble, fonctionnement, avantages

Photo of author

By beta

Les producteurs fabriquent des marchandises à grande échelle en fonction de la demande anticipée des consommateurs

Qu’est-ce que la fabrication sur stock ?

La fabrication sur stock est une technique de production conventionnelle dans laquelle les producteurs fabriquent des marchandises à grande échelle en fonction de la demande anticipée des consommateurs. Une partie des produits est mise en rayon dans le magasin pour que les clients puissent les acheter, et le reste est stocké.

La technique de production MTS offre un temps de réponse rapide car les clients peuvent acheter et recevoir la livraison des marchandises en même temps. Le SCM est une stratégie de “chaîne d’approvisionnement poussée”. Dans une stratégie de chaîne d’approvisionnement poussée, les décisions concernant le moment de la production et la quantité à produire dépendent de la demande anticipée des clients.

Résumé

  • La fabrication sur stock est une technique de production conventionnelle dans laquelle les producteurs produisent des marchandises à grande échelle en fonction de la demande anticipée des consommateurs.
  • Cette technique exige des entreprises qu’elles conservent un stock de produits finis afin de pouvoir les livrer au client au moment de l’achat.
  • Les fabricants, les distributeurs et les détaillants doivent établir des plans détaillés sur le moment de lancer la production et la distribution afin de s’assurer que les produits finis sont présents dans les magasins au moment voulu pour que les acheteurs les achètent.

La demande des consommateurs et la constitution de stocks

Les prévisions de la demande des consommateurs sont établies à l’aide de méthodes statistiques telles que la projection des tendances et l’analyse de régression. La projection des tendances utilise les données passées sur les ventes et les préférences des consommateurs pour faire des projections sur l’avenir. L’analyse de régression établit des relations entre la demande et les facteurs qui l’affectent, tels que le prix et le revenu, afin d’estimer la demande future.

Toutefois, ces prévisions ne sont pas toujours exactes et peuvent parfois être trompeuses. L’évolution des préférences des consommateurs, les catastrophes naturelles et d’autres circonstances imprévues peuvent donner lieu à des projections inexactes de la demande et entraîner des pertes et des gaspillages.

Naturellement, les fabricants, les distributeurs et les détaillants doivent établir des plans détaillés pour déterminer quand lancer la production et la distribution afin de s’assurer que les produits finis sont présents dans les magasins au bon moment pour que les acheteurs les achètent.

Avantages de la fabrication sur stock

1. Utilisation efficace des ressources

La production est planifiée longtemps à l’avance en fonction de la demande prévue. L’utilisation des ressources est donc également planifiée en conséquence, ce qui favorise l’efficacité.

2. Économies d’échelle

Les biens étant produits à grande échelle, les coûts fixes de production sont répartis de manière égale sur un grand nombre d’unités produites. Cela fait baisser le coût moyen de production par unité et permet aux entreprises de bénéficier d’économies d’échelle.

3. L’ordonnancement

Les décisions concernant le moment de la production et la quantité à produire sont prises à l’avance. Par conséquent, le travail peut se dérouler sans heurts selon un calendrier et, à tout moment, il est possible de déterminer ce qu’il reste à faire.

4. Temps de réponse rapide

Les produits finis sont disponibles dans le magasin, prêts à être vendus immédiatement. Le client peut choisir un produit et en prendre livraison en même temps.

Inconvénients de la fabrication sur stock

1. Imprécision des prévisions

Les prévisions concernant la demande des consommateurs peuvent parfois être trompeuses. Les ventes peuvent être anormalement basses pendant une saison de pointe prévue, en raison d’une anomalie extérieure, telle qu’une récession. D’un autre côté, la demande peut reprendre de manière inattendue pendant une basse saison prévue.

2. Niveaux de stocks

Malgré tous les efforts déployés pour établir des prévisions précises, les stocks peuvent être insuffisants ou excédentaires en permanence.

3. Préférences imprévisibles des consommateurs

La décision de produire une certaine quantité d’un produit est prise sur la base de la demande attendue. Cependant, les préférences et les tendances des clients changent continuellement. Il existe donc toujours un risque de gaspillage des stocks pour cause d’obsolescence.

Fabrication sur stock et fabrication sur commande

La fabrication à la commande (MTO) est une technique de production dans laquelle les producteurs ne commencent à fabriquer un produit qu’après que le client en a passé la commande. Dans ce cas, les marchandises sont produites de manière personnalisée en fonction des spécifications du client.

Contrairement au SCM, le MTO n’exige pas des entreprises qu’elles tiennent un inventaire des marchandises qu’elles vendent. Toutefois, la livraison des produits finis au client est retardée, car il faut du temps pour rassembler tous les matériaux nécessaires à la fabrication d’un produit personnalisé.

La technique du SCM présente un inconvénient. En raison de l’évolution des préférences des consommateurs et des progrès technologiques constants, les stocks sont susceptibles de rester invendus. Il en résulte un gaspillage des ressources.

En outre, le SCM ne permet pas aux entreprises de conserver une grande variété de produits en raison des coûts qui y sont associés. Afin de résoudre ces problèmes, les entreprises de certains secteurs spécialisés, tels que la construction, sont passées au système MTO.

Différenciation retardée

Les techniques du “made to stock” et du “made to order” présentent également des inconvénients. Afin de trouver la méthode de production la plus efficace qui intègre les meilleures caractéristiques du MTS et du MTO, les entreprises utilisent la stratégie de différenciation retardée (DD).

Dans le cadre de cette stratégie hybride, un produit de base commun est stocké dans un premier temps. La deuxième phase intervient après que la demande s’est concrétisée. Le produit de base est modifié et doté de certaines caractéristiques et composants personnalisés. Le produit final transformé est ensuite livré au client.

Avantages et inconvénients de la différenciation retardée

La stratégie de différenciation retardée réduit le risque de gaspillage des stocks. En conservant des stocks de produits semi-finis, elle élimine le risque d’obsolescence. Toutes les innovations technologiques peuvent être intégrées dans la deuxième phase du processus de fabrication.

La méthode DD permet également de réduire le temps nécessaire pour livrer le produit final au client. En fait, elle élimine les inconvénients des techniques MTO et MTS. Par exemple, les livreurs de pizzas gardent un stock de bases de pizzas cuites. Ensuite, en fonction des préférences du client, ils personnalisent chaque pizza en y ajoutant des garnitures.

Toutefois, cette stratégie ne peut être utilisée que dans des secteurs limités. Par exemple, elle ne peut pas être appliquée dans le cas des aliments emballés.